Mots-clés

, , , ,

001

Left: Prince Henry Benedict Stuart 1725-1807 and Right: Prince Charles Edward Stuart 1720-1788 by Jean-Etienne Liotard, c. 1736-8, watercolour and gouache on vellum, 7.4cm high by 5.5cm wide (excluding frame).

LONDON.- Recognised as expert in important European sculpture, Tomasso Brothers Fine Art also specialises in Old Master paintings. At TEFAF 2015 the gallery unveils an exquisite pair of portrait miniatures by one of the most sought-after masters of the genre Jean-Etienne Liotard (1702-1789) depicting Princes Charles Edward Stuart (1720-1788) and Henry Benedict Stuart (1725-1807), last in the lineage of Stuart Kings in Scotland and England. The asking price for these miniature masterpieces is £275,000.

One of the most romantic figures in British history, celebrated in folklore as Bonnie Prince Charlie, Prince Charles Edward Stuart the led the final Jacobite Rebellion of 1745 that was to end in defeat on the battle field of Culloden.

Born to French parents in Geneva, Jean-Etienne Liotard trained in Paris under the miniaturist and printmaker Jean-Baptiste Massé. While in Rome between 1736 and 1738, Liotard was commissioned by the exiled ‘Old Pretender’ James Edward Stuart (1688-1766) “the king across the water”, to paint portraits of his young sons Princes Charles and Henry. Powerfully compelling, imagery of the Stuart royal family was easily dispatched abroad as portraits miniatures, engravings and prints, to garner loyalty and raise funds for the Jacobite cause to re-claim the throne of England. These particular miniatures may have been part of a group of three Stuart portraits sent to Vienna to be seen by Empress Elizabeth, wife of the Holy Roman Emperor Charles VI.

The attribution of these portraits is confirmed by Professor Marcel Roethlisberger, author of the definitive monograph on Jean-Etienne Liotard; they are illustrated in his 2008 catalogue. In addition to the evidence that miniatures were sent to Empress Elizabeth in Vienna, a miniature of Prince Charles is recorded as having been sent to Dorotea, Dowager Duchess of Parma and mother of the Queen of Spain. Other miniatures of the Stuarts were sent to England and France.

These extraordinary works will be a highlight at Tomasso Brothers Fine Art, stand 165, TEFAF 2015, and will be offered for sale priced at £275,000. The fair, which is the world’s leading art and antiques event, takes place at the Maastricht Exhibition and Congress Centre (MECC) from 13-22 March 2015.

Based at Bardon Hall, Leeds, Tomasso Brothers Fine Art was established in 1993 and opened their London gallery in St James’s in 2013. Dino and Raffaello are recognised internationally for specialising in important European sculpture from the early Renaissance to the Neoclassical periods with a particular knowledge of European Renaissance bronzes. They have promoted and supported, through loans and exhibitions, major international institutions and were one of the sponsors of the landmark show Bronze at the Royal Academy of Arts, London, 2012. Significant sales have been made to some of the world’s most prestigious museums, including the Bode Museum, Berlin; The Liechtenstein Collection, and the Kunsthistorisches Museum, Vienna; the Metropolitan Museum of Art, New York; the Yale Center for British Art and the Art Institute of Chicago.

2

Prince Charles Edward Stuart 1720-1788 par Jean-Etienne Liotard c.1736-8, aquarelle et gouache sur papier vélin, 7.4cm hauteur  par 5,5 cm largeur (hors cadre).

LONDRES – Reconnue internationalement comme l’une des plus importantes galeries de sculpture européenne, Tomasso Brothers Fine Art se spécialise également en peintures anciennes et objets d’art. En occasion de TEFAF 2015 la galerie présentera une paire d’ exquises miniatures par l’un des plus importants maîtres dans ce genre, Jean-Etienne Liotard (1702-1789).  Elles  représentent les Princes Charles Edward Stuart (1720-1788) et Henry Benedict Stuart (1725 -1807), les jeunes fils de James Edward Stuart (1688-1766), Prétendant d’Angleterre, et Maria Clementina Sobieska (1701-1735). Le prix de ces petits chefs-d’œuvre est € 275,000.

Né de parents français à Genève, en 1723 Jean-Etienne Liotard s’installe à Paris, ou il étudie sous la direction du miniaturiste et graveur Jean-Baptiste Massé. Pendant un séjour à Rome entre 1736 et 1738, Liotard reçu par James Edward Stuart la commande concernant les portraits de ses jeunes fils Charles et Henry, qui allaient devenir des images très importantes et symboliques pour la cause Jacobite.

L’une des figures les plus romantiques de l’histoire britannique, célébré dans le folklore comme ‘Bonnie Prince Charlie’, le Prince Charles Edward Stuart dirigea la dernière rébellion jacobite de 1745, qui subit une défaite écrasante à la bataille de Culloden en 1746.

Portraits des membres de la famille royale – en miniatures, gravures et estampes – étaient exécutés pour être envoyés à ceux qui étaient restés fidèles aux Stuarts dans toute l’Europe, avec l’objectif de recueillir fonds et approbation pour la cause jacobite. Ces deux miniatures en particulier pourraient avoir fait partie d’un groupe de trois portraits Stuart envoyés à Vienne à l’impératrice Elisabeth Christine, épouse de Charles VI. Selon sources contemporaines, une miniature du prince Charles Edward fut également envoyé à Dorothea Sophia de Neuburg, Duchesse douairière de Parme et mère de la Reine d’Espagne.

L’attribution des miniatures Tomasso Brothers à Jean-Etienne Liotard a été confirmée par Professeur Marcel Roethlisberger, auteur de la monographie définitive sur l’artiste (2008), dans laquelle les miniatures sont publiées.

Dino Tomasso, co-directeur de la galerie, commente: «Nous sommes ravis de présenter ces deux chefs-d’œuvre par le très estimé Jean-Etienne Liotard. Cette paire de miniatures d’extraordinaire finesse est inégalée parmi les portraits des Stuart par l’artiste, et le fait qu’elles sont exécutées sur vélin suggère fortement qu’elles étaient ses principales représentations des jeunes princes. »

Ces œuvres de grande importance historique seront un des points culminants de Tomasso Brothers Fine Art, stand 165, à TEFAF 2015, et seront mises en vente au prix de € 275,000. La foire, qui est l’événement plus prestigieux dans le monde de l’art ancien et des antiquités, se tient au Maastricht Exhibition & Congress Centre (MECC) 13-22 Mars 2015.

Établi a Bardon Hall, Leeds, Tomasso Brothers a été fondée en 1993. Une deuxième galerie a été ouverte à Saint James, Londres, en 2013. Dino et Raffaello sont reconnus internationalement pour leur expertise en sculpture européenne, du début du XVème siècle jusqu’au néoclassicisme, et pour leur connaissance particulière des bronzes de la Renaissance. Ils ont encouragé et soutenu, par des prêts et des expositions, grandes institutions internationales, ayant notamment sponsorisée l’exposition Bronze à la Royal Academy of Arts de Londres en 2012.

Tomasso Brothers a négocié nombreuses ventes très importantes au fil des années, avec musées prestigieux comme le Bode Museum, Berlin; la Collection Liechtenstein ; le Kunsthistorisches Museum, Vienne ; le Metropolitan Museum of Art, New York; le Yale Center for British Art et l’Art Institute of Chicago.

Publicités