Étiquettes

, ,

001 5 6 7 2bb995a752e97dcab63d5a864f731bfb 2 8

Attribué à Antoine Caron (1521-1599), «L’Empereur Auguste et la Sybille de Tibure». Estimation sur demande. Photo SVV Jean Emmanuel PRUNIER

Huile sur toile. 132×174 cm.

Sur une esplanade Auguste, en armure portant le grand manteau de pourpre est agenouillé devant la sybille qui, d’un geste, lui désigne au ciel le groupe divin de la vierge avec l’enfant Jésus dans une nimbe entourée de chérubins. Derrière Auguste, trois guerriers observent la scène; ce sont les officiers de la suite de l’Empereur: le Connétable, le Prévôt et le Sénéchal, derrière eux quatre sybilles compagnes de la tiburienne. A côté de la scène principale, quelques scènes inattendues comme le page noir et son singe. Au deuxième plan, deux serviteurs coiffés de bonnets phrygiens puisent de l’eau à une fontaine figurée par une statue de femme, vêtue à l’antique, la tête surmontée d’un disque de feu. A l’arrière, un valet et ses chiens traversent la place. La partie droite de l’arrière-plan met en scène une perspective de fleuve sillonné par des galères entre des murailles. A l’arrière-plan gauche, un tournoi devant une tribune de seigneurs. Enfin, une tour, deux statues de Diane et Minerve. Catherine de Médicis apparaît dans l’ouverture de la balustrade.

Ce sujet est inspiré par «le mystère du Vieil Testament», mystère joué à la fin du XVe siècle à l’exemple de Rouen en 1474. Notre tableau est très proche de celui exposé au Louvre, identifié en 1936 comme d’Antoine Caron et publié la même année par G.LEBEL. Comme celui du Louvre, il peut être daté de la deuxième moitié du XVe siècle, peint sur toile et il apparaît comme une autre version. Malgré quelques restaurations mineures, il a conservé tout son éclat et apparaît comme un rare témoignage de la Renaissance française.

Antoine Caron qui s’est formé sur les chantiers de Fontainebleau comme assistant de Primatice participe à la diffusion de la mode antiquisante mais avec un souci d’originalité dans le traitement de la perspective.

SVV JEAN EMMANUEL PRUNIERHaute Epoque Moyen age et curiosités, art africain, AsieDimanche 15 février à 14h15 à Louviers. Contact : Tél. : 02 32 40 22 30 – Fax : 02 32 25 15 05 – info@prunierauction.com

Publicités