Mots-clefs

,

001 2

1955 Porsche 356 Pre-A Speedster by Reutter. Estimate €225.000 – €250.000. Photo courtesy RM Auctions.

Chassis no. 80824 – Engine no. 811989

95 bhp, 1,582 cc OHV air-cool horizontally opposed four-cylinder engine with two Zenith carburettors, four-speed manual transmission, independent front suspension with transverse torsion bars, parallel trailing arms, and tubular shock absorbers, independent rear swing axles with torsion bars and tubular shock absorbers, and front and rear drum brakes. Wheelbase: 2,100 mm.

  • Extremely attractive early pre-A Speedster
  • Upgraded with a 1600 SC engine; includes a period-correct 1500 engine
  • Comprehensive restoration completed in 1988; a concours winner

Porsches were virtually unknown in the United States in the early 1950s. Automotive entrepreneur Max Hoffman was doing his best to spread the word, but it was a struggle to sell this new German import when its retail price was so much more than those of the simple British sports cars that also shared his showroom floor. Hoffman sat down to dinner with Ferry Porsche to plead for a less-expensive product, something with a base price below $3,000. At that price, declared Hoffman, he can sell every one that Porsche could build; although that price point was just a place to start. Almost every item that was not screwed on was an “extra-cost option”. History tells us that Hoffman was absolutely right, and bare-bones Speedsters were soon in wide demand, especially in sunny Southern California.

These lightweight and nimble Speedsters were fitted with either a « Normal » or more powerful « Super » engine of 1,500-cubic centimeter or, later, 1,600-cubic centimeter displacement, and they quickly proved themselves in competition.They were true multi-purpose sports cars whose owners could drive to the track, quickly unbolt the removable windshield if they preferred, tape over the headlamps, slap some numbers on the side, and go racing. Soon, the small-displacement production sports car grids of the SCCA and California Sports Car Club were filled with Speedsters whose brilliant handling qualities made them consistent favourites. Whilst most examples were exported to America, they made their mark in Europe as well, consistently winning their classes at hill climbs and circuit racing events.

This pretty “pre-A” left the factory on 26 September 1955, wearing white enamel paint (code 603) with a black leatherette interior and black trim, which included its top, side curtains, and tonneau cover. According to its factory Kardex, this Speedster was fitted with sealed-beam headlights and a speedometer marked in mph for the U.S. market. From Hoffman’s New York City sales agency, it was soon on its way to its first owner. The earliest documents provided with this car indicate that it was still registered in 1984 to A. Pettyjohn, of Sunland, California.

That year, it was sold to a Louis Nelli, of Chatsworth, California. The car returned to the East Coast in 1986, where Kermit Heim, a 356 enthusiast in Tampa, Florida, spent the next two years thoroughly restoring it. The quality of his workmanship was such that the car received a 100-point score from the judges at Werksfest in 1989. Mr Heim offered this car for sale in the June/July 1990 issue of The 356 Registry Magazine, which described it as follows: “1955 356 Speedster #80824. Red/tan with 1600S engine. Concours winning restoration of an unmolested Cal/Nev. car. Color sanded finish, low bow top, NOS mesh stone guards and fog lights. Comes with unrestored correct type ’55 1500 engine. Beautiful and expensive”. Mr Heim retained ownership of this delightful little Porsche until the current owner acquired it from his estate.

Today, the car is finished in Aquamarine (Code 607), a period-correct Speedster colour, with a tan vinyl interior, beige square-weave carpet, and German fabric hood, tonneau, and side curtains. A pair of Marchal 670 driving lamps is mounted on the front bumper. The instruments were restored by marque experts at North Hollywood Speedometer, whilst the Zenith carburettors have recently been overhauled. The car is also fitted with a new Dansk sports exhaust.

Today, a Speedster is a must-have for any serious Porsche collector. Only 1,233 pre-A Speedsters were constructed, and here is an opportunity to own a fine example in an attractive colour scheme that has a more powerful “SC” engine, one that is capable of providing many miles of fast and enjoyable motoring. For the purchaser desirous of bringing the car back to its original mechanical specification, a series-correct 1500 Type 546/2 engine (number 34467) is included.

This charming Speedster, currently carrying UK registration 479UYJ, is supplied with a large folio of invoices that pertain to its comprehensive restoration and past registrations. Additionally, the file includes the October 1989 issue of the Porsche Club of America’s magazine, which notes the car’s 100-point concours success, as well as the aforementioned Porsche Certificate of Authenticity, which was addressed to Mr Heim in 1989.

5 6

1955 Porsche 356 Pre-A Speedster by Reutter. Estimation €225.000 – €250.000. Photo courtesy RM Auctions.

Moteur quatre-cylindres à plat refroidi par air, 1 582 cm3, 95 ch, soupapes en tête, 2 carburateurs Zenith, boîte manuelle quatre rapports, suspension avant indépendante par barres de torsion transversales, bras tirés parallèles et amortisseurs télescopiques, demi-essieux arrière oscillants avec barres de torsion et amortisseurs télescopiques, freins à tambour sur les quatre roues. Empattement: 2 100 mm

• Speedster Pre-A des débuts, extrêmement attractif
• Amélioré avec un moteur 1600 SC ; livré avec un moteur 1500 d’époque, du bon type
• Restauration complète en 1988 ; gagnante de concours

Au début des années 1950, Porsche était une marque pratiquement inconnue aux États-Unis. L’entrepreneur automobile Max Hoffman faisait de son mieux pour la promouvoir, mais il était difficile de vendre cette nouvelle voiture allemande importée alors que son prix était plus élevé que celui des sportives anglaises qu’il proposait également. A l’occasion d’un dîner avec Ferry Porsche, Hoffman a donc plaidé pour un modèle moins cher, à moins de 3 000 $. A ce prix, déclarait Hoffman, il était capable de vendre toutes les Porsche que pouvait produire l’usine, même s’il s’agissait d’un tarif de base auxquels s’ajoutaient tous les extras proposés en option. L’histoire nous dit que Hoffman avait vu juste, car les rustiques Speedster ont rapidement connu une demande importante, en particulier en Californie du sud, inondée de soleil.

Équipés d’un moteur « Normal » ou d’un plus puissant « Super », d’une cylindrée de 1 500 puis 1 600 cm3, les Speedster légers et agiles ont rapidement montré leurs qualités en compétition. Il s’agissait de sportives très polyvalentes, avec lesquelles leurs propriétaires pouvaient se rendre sur un circuit, démonter le pare-brise s’ils le souhaitaient, protéger les phares avec de l’adhésif, coller des numéros sur les portes et prendre le départ. Les compétitions pour voitures de série de petite cylindrée organisées par le SCCA et California Sports Car Club se sont rapidement remplies de Speedster, souvent favorites grâce à leur excellent comportement. Et, même si la plupart des exemplaires produits ont pris la direction des États-Unis, le Speedster était commercialisé aussi en Europe où il remportait régulièrement courses de côte ou épreuves sur circuit.

Cette jolie Pre-A est sortie d’usine le 26 septembre 1955, habillée d’une peinture blanche laquée (code 603) avec sellerie en simili noir et équipement incluant capote, panneaux latéraux et couvre-tonneau. Selon le Kardex d’usine, ce Speedster était doté de phares scellés et d’un compteur de vitesse gradué en miles pour le marché américain. Après être passé par l’agence de New York de Max Hoffman, il était livré sans tarder à son premier propriétaire. Les archives les plus anciennes accompagnant cette voiture indiquent que, en 1984, elle était immatriculée au nom de A. Pettyjohn, de Sunland, Californie.

Cette même année, elle était vendue à Louis Nelli, de Chatsworth, Californie. La voiture repartait en 1986 vers la Côte Est où Kermit Heim, un passionné de 356 de Tampa, Floride, consacrait les deux années suivantes à la restauration de cette voiture. La qualité du travail était telle que ce Speedster recevait en 1989 une note de 100 points de la part des juges de la Werksfest. M. Heim proposait ensuite cette voiture à la vente dans le numéro de juin/juillet 1990 de The 356 Registry Magazine, avec le texte suivant : « 356 Speedster 1955 #80824. Rouge/beige avec moteur 1600 S. Restauration concours d’une voiture Cal/Nev tout à fait saine. Finition sable, capote basse, grilles de protection de phares et antibrouillards. Livrée avec moteur 1500 type 1955 conforme. Superbe et chère ». Finalement, M. Heim a conservé cette séduisante petite Porsche jusqu’à ce que son propriétaire actuel en fasse l’acquisition auprès de sa succession.

La voiture est aujourd’hui de teinte aigue-marine (Code 607), une couleur d’époque du Speedster, avec sellerie en simili beige, moquette beige à maille carrée, capote en tissu allemand et panneaux latéraux. Deux phares Marchal 670 longue portée sont fixés sur le pare-chocs avant. Les instruments ont été restaurés par North Hollywood Speedometer, spécialiste de la marque, alors que les carburateurs Zenith ont été refaits récemment et que la voiture a été équipée d’un nouvel échappement Dansk.

De nos jours, un Speedster est un passage obligé pour tout collectionneur sérieux de Porsche. Seulement 1 233 Speedster Pre-A ont été produits, et ici se présente l’occasion d’acquérir un bel exemplaire dans un thème de couleur attrayant, doté d’un moteur SC plus puissant, idéal pour profiter pleinement et longtemps des qualités routières de ce Speedster. L’acheteur souhaitant lui rendre ses spécifications mécanique d’origine peut le faire, grâce à la présence d’un moteur 1500 Type 546/2 (n° 34467) conforme, livré avec la voiture.

Ce séduisant Speedster, portant aujourd’hui l’immatriculation anglaise 479UYJ, est accompagné d’un important dossier de factures relatives à sa restauration complète, et concernant ses immatriculations précédentes. De plus, le dossier inclut le numéro d’octobre 1989 du magazine du Porsche Club of America, où est mentionnée la note de 100 points obtenue au concours par cette voiture, ainsi qu’un Certificat d’Authenticité Porsche adressé à M. Heim en 1989.

7 8

1955 Porsche 356 Pre-A Speedster by Reutter. Estimate €225.000 – €250.000. Photo courtesy RM Auctions.

RM AuctionsPARIS, 4 February 2015

Publicités