Étiquettes

, , , ,

1416393644328360

Miroir, travail vénitien de la première moitié du XVIIIe siècle. Estimation : 25 000 € / 40 000 €. Photo Artcurial

En bois sculpté et doré, à décor de laque or et polychrome sur fond brun, incrustations de nacre, surmonté d’une palmette. Dimensions : 115 x 73,5 cm (45 ¼ x 29 in.)

A VENITIAN GILTWOOD, GILT-JAPANNED AND MOTHER OF PEARL INLAID MIRROR, FIRST HALF OF THE 18th CENTURY

Venise, très proche de l’Orient par ses liens commerciaux, adopta très tôt les décors de laque. Développée dès le XVIIème siècle, la technique connut son apogée au XVIIIème siècle. Imaginant des décors de chinoiseries de couleur or sur fond noir ou rouge, à l’imitation des laques venues d’Orient, les laqueurs vénitiens s’éloignent peu à peu de ces modèles et inventent un style qui leur est propre, comme celui de la lacca povera, caractéristique des œuvres de le région.

Ici les incrustations de nacre mêlées à des rinceaux fleuris, rappellent la technique des laques du Japon du XVIème siècle dites Namban. Par leur décor et leur ornementation de feuillage, bois sculpté et doré au sommet, ils se rattachent à un groupe de plusieurs exemples connus.
– Un miroir illustré dans H. Huth, The lacquer of the West, Chicago, 1971, fig 103-104.
– Un miroir illustré dans C. Santini, Mille Mobili Veneti, 2002, vol III, PP 245-246, ill. 423.
– Une paire de miroirs, vente Christie’s Londres, le 10 juin 2004, lot 24
– Une paire, vente Christie’s Londres le 21 juin 2000, lot 150
– Un miroir, collection Rossi
– G Child, World Mirrors, London, 1990, p. 261, fig. 548

ARTCURIAL – BRIEST-POULAIN-F.TAJAN. Important Mobilier et Objets d’Art, le 15 Décembre 2014 à 19h. HÔTEL DASSAULT – 7 ROND POINT DES CHAMPS-ELYSÉES, 75008 PARIS (FRANCE).  Contact: Gabrielle Richardson au +33 1 42 99 20 68.